Questions fréquentes

Vous avez une question? Voici la réponse.

Si nous n’avons pas répondu à votre question, contactez-nous!

Contactez-nous

Recherche rapide

Entrez un mot clé de recherche pour trouver les sujets correspondants.

Chaque année, les producteurs d’œufs canadiens produisent en moyenne 650 millions de douzaines d’œufs. Les fermiers-propriétaires de Nutrigroupe produisent à eux seuls 2 milliards d’œufs réguliers, de poules en liberté, biologiques, de spécialité et transformés.

Une poule pond en moyenne un œuf presque tous les jours.

Les œufs qui sont vendus sous la mention «biologique» sont produits selon des normes précises établies par l’Office des normes générales du Canada et homologués par un organisme reconnu. Tous les œufs portant la mention «biologique» au Canada sont produits dans des systèmes d’élevage en libre parcours où les poules sont nourries à base d’aliments certifiés biologiques.

Après avoir quitté la ferme, les œufs passent au poste de classement où ils sont lavés, classés et emballés. Ils sont ensuite expédiés vers les différentes épiceries à bord de camions réfrigérés. Dès leur arrivée en magasin, les œufs sont placés dans un entrepôt frigorifique ou dans une vitrine réfrigérée pour aider à préserver leur fraîcheur. Partout au Canada, les œufs passent de la ferme au magasin en moins d’une semaine.

Pour les producteurs d’œufs canadiens, l’élevage responsable est une priorité, et tous gèrent de façon éthique le bien-être de leurs animaux. Les méthodes d’élevage sont conformes à un programme national de soins aux animaux, ancré dans un Code de pratique national. Ce code de conduite a été créé en partenariat avec des vétérinaires et des scientifiques de renom, ainsi qu’avec des représentants de la Fédération des sociétés canadiennes d’assistance aux animaux, de l’industrie et du gouvernement. Les producteurs financent plusieurs recherches indépendantes sur le bien-être et les pratiques agricoles et s’engagent à mettre ces connaissances en œuvre dans l’ensemble de l’industrie.

Un oeuf frais placé dans un bol d’eau coulera au fond, mais un œuf qui n’est plus frais restera à la surface. Ce phénomène est expliqué par l’évaporation de l’humidité et l’augmentation de l’air dans la chambre à air de l’œuf au fur et à mesure qu’il vieillit. Cependant, un œuf qui flotte peut être consommé, de même que si la date de péremption affichée sur la boîte est dépassée.
Cette date indique pendant combien de temps les œufs conserveront leurs qualités de catégorie A. Un œuf consommé après est simplement moins frais, mais il n’a pas perdu ses qualités nutritives. Utilisez plutôt ces œufs pour les recettes.

Les nouvelles technologies offertes dans le marché avicole permettent de contrôler en permanence la consommation de nourriture des poules, la température du poulailler et plusieurs autres facteurs. Des systèmes de surveillance sont aussi en place, mais les producteurs comptent toujours beaucoup sur la vérification quotidienne des poulaillers.

Les producteurs d’œufs canadiens participent à un programme national de soins aux animaux et un programme complet de sécurité alimentaire à la ferme appelé Propreté d’abord – Propreté toujours™. Ces programmes nationaux établissent des lignes directrices importantes, fondées sur les recherches et l’information les plus récentes, et ont été élaborés par les plus grands experts au Canada. Les inspections sont effectuées par des inspecteurs qualifiés formés sur le terrain et sont vérifiées par rapport aux programmes nationaux des Producteurs d’œufs du Canada.

Non, bien au contraire. Le blanc de l’œuf est composé à 90% d’eau et renferme une partie des protéines de l’œuf. En mangeant uniquement le blanc, vous vous privez de tous les éléments nutritifs contenus dans le jaune : l’autre portion des protéines, les gras insaturés (dont les oméga-3), les vitamines, les minéraux, les antioxydants et d’autres éléments nutritifs.

Les œufs canadiens ne contiennent jamais de stéroïdes ni d’hormones. Les producteurs d’œufs canadiens respectent le Règlement sur les aliments du bétail de l’Agence canadienne d’inspection des aliments qui stipule que l’utilisation de stéroïdes et d’hormones ajoutés est interdite au Canada.

Les œufs que vous achetez à l’épicerie n’ont jamais été fécondés et les poules pondeuses n’ont jamais vu de coq de leur vie. Ainsi, vous êtes assurés que vous ne trouverez jamais de poussin dans aucun œuf.

Un œuf avec une tache de sang peut être consommé sans problème. Les taches de sang sont simplement causées par la rupture d’un vaisseau sanguin au cours de la formation de l’œuf. Ils représentent moins de 1% des œufs et sont généralement séparés des autres lors de la classification. Cependant, puisqu’il est plus difficile de voir les taches de sang dans les œufs bruns, certains peuvent se glisser parmi les autres. Si vous le voulez, vous pouvez retirer le sang avec le bout d’un couteau propre avant de faire cuire l’œuf.

Des décennies de recherche ont confirmé que le cholestérol alimentaire (le cholestérol qui se trouve dans les aliments) n’a aucun effet sur le taux de cholestérol sanguin et n’augmente pas le risque de maladie du cœur. Vous pouvez consommer quotidiennement des œufs dans le cadre d’un régime alimentaire varié et équilibré.

Au Canada, les producteurs d’œufs utilisent une variété de systèmes pour loger leurs poules. Chaque système de logement offre un environnement propre, de la nourriture et de l’eau fraîche, ainsi qu’une protection contre les prédateurs. De plus, étant donné la variabilité du climat canadien, la plupart des poules sont logées dans des poulaillers à température contrôlée. Cela permet aux producteurs de garder le poulailler à une température constante et de protéger les poules des conditions climatiques défavorables.

Dans les systèmes conventionnels, les poules sont logées en petits groupes et accèdent facilement à la nourriture et à l’eau. Les systèmes améliorés sont équipés de perchoirs et d’un endroit séparé par un rideau où les poules pondent leurs œufs. Dans les systèmes de logement en liberté, les poules se déplacent librement sur toute la superficie du plancher. Certains de ces poulaillers sont aussi équipés de volières à plusieurs étages. Finalement, les systèmes de logement en libre parcours permettent également aux poules d’aller à l’extérieur.

La couleur de la coquille dépend de la race des poules. En règle générale, les œufs à coquille blanche sont produits par des poules à plumes blanches alors que ceux à coquille brune proviennent de poules au plumage brun. Il n’y a aucune différence nutritionnelle entre les œufs bruns et les œufs blancs, à moins que l’alimentation de la poule ait été enrichie afin d’obtenir des œufs de spécialité.

Les œufs crus peuvent être congelés sans leur coquille. Il suffit de craquer la coquille, de la retirer et de déposer l’œuf dans un contenu hermétique. Si vous voulez congeler le jaune seulement, ajoutez une pincée de sucre ou de sel pour l’empêcher de se gélifier.

Tous les œufs sont d’abord acheminés au poste de classement avant d’être expédiés en épicerie. Ils y sont lavés dans une solution désinfectante et sont frottés à l’aide de brosses rotatives afin d’enlever toute saleté ou bactérie se trouvant sur la coquille. Il n’est donc pas nécessaire de laver les œufs à la maison.

Au Canada, les poules pondeuses ne sont pas traitées aux antibiotiques et ne contiennent ni stéroïdes ni hormones. Les producteurs d’œufs canadiens doivent respecter des normes en matière d’alimentation établies par l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Nos avons une distribution très variée dans tous les coins du pays. Chaque région a ses spécificités, mais la plupart des grandes chaines distribuent nos produits. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez dans votre région, il est toujours possible de nous en faire la demande par courriel (info@nutrigroupe.ca). Il nous fera plaisir de vous indiquer les adresses de votre région.

Dans certaines parties du Canada, un code est apposé sur la coquille des œufs. Ce code fait partie d’un système de traçabilité qui donne des renseignements sur l’œuf : le nom de la ferme d’où provient l’œuf, l’endroit où il a été classé et sa date de péremption. Grâce au programme de traçabilité, les producteurs sont en mesure d’assurer un accès à des œufs frais, salubres et de haute qualité en tout temps.

Le marché canadien propose des œufs lavés, inspectés, triés et distribués selon la grosseur, le poids, etc. En lavant les œufs, la pellicule protectrice sur la coquille est retirée et les œufs doivent alors être conservés au réfrigérateur afin de maintenir leur fraîcheur. Une température basse et régulière limite la perte d’humidité par les pores de la coquille des œufs. La réfrigération conserve les œufs bien au frais jusqu’à la date de péremption affichée sur l’emballage.

La couleur du jaune d’œuf est influencée par l’alimentation de la poule. Généralement, si une poule a un régime alimentaire à base de blé, elle pondra des œufs contenant des jaunes plus pâles. Au contraire, si elle consomme du maïs ou de la luzerne, elle aura tendance à pondre des œufs au jaune plus foncé.

Le calibre des œufs dépend de l’âge de la poule. En effet, les poules pondent des œufs plus gros au fil du temps. Les œufs sont classés au poste de classement en fonction de leur poids et non de leur circonférence, et sont ensuite emballés et étiquetés selon les calibres suivants : peewee, petit, moyen, gros, extra gros ou jumbo.

Santé Canada, la Société canadienne de pédiatrie, les Diététistes du Canada et le Comité canadien pour l’allaitement recommandent l’introduction des œufs entiers dès l’âge de six mois, ou dès que votre enfant commence à manger des aliments solides. Les recherches démontrent que l’introduction d’œufs entiers tôt dans l’alimentation d’un bébé peut aider à diminuer le risque que celui-ci développe une allergie aux œufs.

Les producteurs d’œufs collaborent avec des spécialistes de la nutrition afin de bâtir un régime alimentaire équilibré et nutritif composé de grains, de protéines, de matières grasses, de vitamines et de minéraux. Les poules ont bien sûr toujours accès à de l’eau fraîche. Une alimentation équilibrée est essentielle au maintien de la santé des poules et joue un rôle important dans la qualité des œufs qui sont produits. Les producteurs d’œufs de tout le pays se conforment à la réglementation de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

La date de péremption affichée sur l’emballage des oeufs indique la période pendant laquelle les œufs préserveront leurs qualités de catégorie A, dans la mesure où ils sont entreposés correctement. Cette date suit habituellement de 28 à 35 jours la date de l’emballage. Si vous utilisez les œufs après cette date, il est préférable de les utiliser dans des recettes ou de les servir cuits durs ou brouillés plutôt que pochés ou au plat.

Les producteurs d’œufs canadiens proposent de nombreux choix d’œufs, tous régis par les mêmes normes élevées. Peu importe le type d’œuf que vous choisissez, ils constituent tous un choix délicieux et nutritif.

  • Les œufs classiques à coquille blanche ou à coquille brune proviennent de poules logées en petits groupes ayant un accès facile à la nourriture et à l’eau.
  • Les œufs enrichis contiennent davantage d’un élément nutritif donné (vitamine D ou oméga-3, par exemple) en raison de l’alimentation de la poule pondeuse.
  • Les œufs biologiques proviennent de poules élevées dans un système en libre parcours ayant un accès à l’extérieur. Les poules reçoivent de la moulée certifiée biologique.
  • Les œufs pondus dans des systèmes aménagés ou améliorés proviennent de poules logées en petits groupes dans des poulaillers équipés de perchoirs et d’un endroit séparé par un rideau où les poules pondent leurs œufs.
  • Les œufs de poules en liberté proviennent de poules qui se déplacent librement sur toute la superficie du plancher. Certains de ces poulaillers sont aussi équipés de volières à plusieurs étages.
  • Les œufs de poules en libre parcours proviennent de poules qui se déplacent librement sur toute la superficie du plancher et, lorsque le temps le permet, vont à l’extérieur. L’accès à l’extérieur est seulement offert sur une base saisonnière au Canada.
  • Les œufs transformés sont des œufs décoquillés par des machines et pasteurisés. Ils sont ensuite transformés et emballés sous forme liquide, surgelée ou en poudre.

Premièrement, il n’existe aucune différence nutritionnelle entre ces deux types d’œufs. Les œufs de poules en liberté proviennent de poules élevées dans des poulaillers où elles peuvent se déplacer librement sur des planchers de lattes ou recouverts de litière. Leur espace de vie inclus également des perchoirs et des nids. Les œufs de libre parcours sont produits dans un environnement semblable, mais les poules ont également accès à un parcours extérieur. Compte tenu du climat rigoureux au Canada, le parcours extérieur est accessible de façon saisonnière.

Un poulet est le petit de la poule : une jeune volaille n’ayant pas encore atteint sa maturité sexuelle. Il peut aussi bien s’agir d’un mâle que d’une femelle et après sa croissance, le poulet deviendra un coq ou une poule pondeuse.

La manière dont vous faites cuire vos œufs a un effet sur sa valeur nutritionnelle. Pour maintenir au mieux l’intégrité nutritionnelle des œufs, vous devriez opter pour une méthode de cuisson qui n’utilise aucune graisse, comme l’œuf cuit dur, l’œuf poché ou l’oeuf bouilli.

Un gros œuf contient 6 grammes de protéines et 14 éléments nutritifs importants, comme les vitamines A, D et E, du folate, du fer et du zinc. Parce qu’ils contiennent les 9 acides aminés essentiels, les œufs sont parmi les quelques aliments considérés comme étant une protéine complète.

Les producteurs avicoles d’un bout à l’autre du Canada doivent se soumettre à des normes très strictes assurant la fraîcheur et la qualité des œufs. Ils doivent aussi démontrer que l’ensemble de leur production est locale. Il existe deux programmes auxquels les producteurs d’œufs doivent se conformer : un programme national de soins aux animaux et un programme de sécurité alimentaire à la ferme appelé Propreté d’abord – Propreté toujours™. Ces programmes établissent des normes exhaustives et rigoureuses, basées sur les dernières données scientifiques offertes par les plus grands experts au Canada.

Les fermes sont inspectées par des inspecteurs qualifiés et les producteurs s’engagent à prendre soin de leur cheptel de manière exemplaire et à garantir la salubrité et la fraîcheur des œufs en tout temps.

Un œuf de catégorie est celui que nous retrouvons à l’épicerie. Pour qu’un œuf soit considéré de catégorie A, il doit répondre à trois critères : l’état de la coquille, la position du jaune dans l’oeuf et la taille de la chambre à air à l’intérieur de la coquille. Si sa coquille n’est pas fissurée, son jaune est centré et sa chambre à air est très petite, l’œuf répond aux normes canadiennes des œufs de catégorie A.

Le poste de classement reçoit les œufs afin de les laver, mirer, peser et emballer.
Ils sont enregistrés auprès de l’Agence canadienne d’inspection des aliments et sont inspectés par celle-ci.

Au fur et à mesure que les poules vieillissent, les œufs qu’elles pondent deviennent plus gros, mais contiennent la même quantité de calcium, donc de coquille. La coquille de l’œuf devient plus mince lorsqu’une poule vieillit, car l’œuf sous la coquille sera plus gros.

Les œufs canadiens sont produits par plus de 1 000 familles productrices réparties dans chaque province et dans les Territoires du Nord-Ouest. Peu importe où vous achetez vos œufs, vous pouvez être assuré que ceux-ci ont été produits dans votre région.

Désolé, il semble que votre recherche n'ait abouti à aucun résultat. Veuillez contacter notre équipe technique à l'adresse suivante info@nutrigroupe.ca.

Star Egg
Counstryside Farms
Nutri-œuf
Maritime Pride Eggs
Supreme Egg Products